Journal Du net « Techviz la réalité virtuelle française en environnement immersif 3D ». Par Antoine Crochet-Damais

http://www.journaldunet.com/solutions/dsi/techviz-la-realite-virtuelle-a-la-francaise/

Le français Techviz lève le voile sur une technologie de visualisation stéréoscopique permettant de se plonger dans un environnement immersif et interactif en 3D. Une solution qui est notamment utilisée dans l’automobile pour créer les voitures de demain, mais pas seulement. Décryptage de cette technologie française, et des premières références clients de la société.
© TechViz

La conception 3D en ligne de mire

Automobile, architecture, design, mais aussi recherche moléculaire, génétique… L’environnement immersif de TechViz est déjà utilisé dans la plupart des secteurs susceptibles d’être intéressés par la 3D. La force du produit : être capable d’interopérer avec 150 applications de conception et design 3D (Dassault Systèmes Catia, AutoDesk, 3DS Max…). Ici, c’est la cabine du module de commande Apollo qui est projetée.
© TechViz

Une technologie utilisée par Peugeot

« Notre solution est capable d’interagir avec deux logiciels de conception simultanément », note Alberto Gabaï de Techviz. Une possibilité notamment intéressante dans l’automobile, pour combiner un modèle 3D avec des simulations de dynamique des fluides d’un autre logiciel. Plus besoin de créer des maquettes et de réaliser des tests en chambre aérodynamique. Dans ce secteur, Peugeot a notamment recours à la technologie Techviz pour le design et l’ergonomie des voitures. © TechViz

image-06

Un cube combinant de multiples technologies

Baptisé système immersif 4, la dernière génération d’espace immersif dessinée par TechViz associe de multiples technologies : quatre projecteurs Christie (projetant sur quatre faces du cube), des lunettes de vision 3D HMD de vision stéréoscopique (Volfoni), ainsi qu’un système de tracking d’ART pour suivre le déplacement de l’utilisateur dans l’espace. Le tout a été assemblé par Antycip Simulation.
© TechViz

TechViz CAVE virtual reality

Un gant pour changer un élément du design 3D

Un gant (de technologie CyberGlove) permet d’interagir avec l’environnement 3D, donnant la possibilité de changer un élément du design (une couleur, ajouter ou changer un objet…). « Les modifications réalisées seront immédiatement répercutées dans le fichier source sur le logiciel de conception utilisé », explique-t-on chez TechViz.
© TechViz

Des possibilités de téléprésence en environnement immersif 3D

Dans le secteur de l’énergie, l’application est notamment utilisée pour valider visuellement un lieu particulièrement adapté à un forage. La solution peut permettre par ailleurs à plusieurs ingénieurs de collaborer à distance. Par le biais de cubes, ils ont la possibilité d’interagir à des milliers de kilomètres au sein du même environnement 3D, leurs actions respectives étant synchronisées (modifications de couleur, ajouts d’objet…).
© TechViz

Passer directement du bureau d’étude à la 3D en environnement virtuel

Donner la possibilité de passer directement du bureau d’étude à la vision 3D : telle est la promesse de Techviz. En ligne de mire : accélérer la mise le marché des produits. « Le système immersif 4 est idéal dans tous les domaines industriels pour traquer les problèmes ergonomiques, de ligne, de forme… », explique Alberto Gabaï chez Techviz. « Des constructeurs l’utilisent par exemple pour optimiser l’accessibilité des fonctions et boutons d’un tableau de bord au sein d’un véhicule. » Réduire
© TechViz

De l’A/B testing dans la grande distribution

Autre domaine d’application de la solution d’immersion 3D de TechViz, plus surprenant : la distribution. L’environnement virtuel est en effet mise en œuvre dans le cadre d’opération d’A/B testing de magasins. « Il s’agit là d’optimiser la configuration d’un lieu de vente, l’emplacement, la présentation des produits… L’outil sera capable de suivre le mouvement des yeux des participants aux groupes de test », explique Alberto Gabaï, directeur général de Techviz.

© TechViz

L’accélération graphique au cœur du système

Dans les coulisses, le cube fait appel à cinq serveurs HP, reposant sur des stations HP Z620. Quatre sont là pour gérer chacun un projecteur, le cinquième jouant le rôle de serveur maitre orchestrant l’ensemble. C’est la norme OpenGL génère l’image 3D. Des cartes NVidia K5000 sont là pour exécuter et accélérer le rendu final.

© TechViz